jeudi 3 septembre 2009

ZorRoh, le justicier du Maghreb


Oubliez la cape noire, Tornado et Bernardo, c'est avec une cape rouge, sur son âne Goldorak et avec son ami "Majach" que ZorRoh se retrouve justicier, un peu malgré lui, et essaie de combattre le semblant de mal qui terrorise un petit village perdu.

Mohammed Achaour rebaptise Don Diego de la Vega en Moulay Ali, le Capitaine Monastorio en Moulay Moussa et nous sert une série humoristique, burlesque, sous forme d'adaptation libre du Zorro de Walt Disney qui ne manque pas d'humour, du second degré subtil qui fait l'effet d'une nessma après la rupture du jeûne.

La série, produite par Nessma TV regroupe des acteurs en majorité marocains auxquels se sont ajoutés la star algérienne Biyouna et notre Lotfi Abdelli national.

Dans les aventures de ZorRoh, où on pousse plus la chansonnette qu'on croise le fer, on découvre que ZorRoh tient sa vocation de sa mère qui était une Zorette dans sa jeunesse et on a pu voir jusque là des invités de marque comme : Mouhannd, Noor, Captain' Majed et le gardien de but Ra3d. Une série qui parle aussi bien l'arabe littéraire, les dialectes tunisiens, algériens, marocains et un bel accent du sud est de la France.

video

Diffusé chaque soir à 20h20 (GMT+1), ZorRoh n'aurait pas trouvé sa place sur la télé du tunisien, en concurrence directe avec le feuilleton de Njoum Ellil de Hannibal TV et la météo de Tunisie7 ... et c'est un peu dommage, car, sans jeux de mots foireux, Nessma TV tiendrait là sa Kaamelott.

7 commentaires :

Anonyme a dit…

j'aime bien la série et notre star nationale biyouna, bravo à l'équipe

Mils a dit…

J'avoue que je n'ai regardé aucun épisode de cette série ni même cherché à le faire n'ayant pas était convaincu par la bande d'annonce ..

Je vais leur donner une deuxième chance maintenant :p

renzo a dit…

Une chaîne de télé qui surgit au cœur de la nuit. Son nom elle le signe pas encore à la pointe de son audimat d'un N qui veut dire Nessma.
Nessma, Nessma, Nessma: chaîne privée qui ne fait pas encore sa loi, Nessma, Nessma, Nessma, j'essayerais moi aussi de regarder la prochaine fois. Olé

Zohra_dz a dit…

jolie le clin d'oeil à kaamelott, car beaucoup de personnes n'ont pas accroché à cette série en ne regardant qu'un seul épisode, après, ceux qui lui ont donné une deuxième chance ont fait le succès qu'a connu cette série et qui en connait encore avec la diffusion du livre 6 je crois sur M6.
alors tout ce que j'espère c'est que ZorRoh ait au moins le même succès qu'a connu Kaamelott pour sa première saison et qui sait d'autres suivront

un coucou d'alger

medjri a dit…

c'est vrai qu'il a été victime de l'heure de son programmation mais j'ai pu le regarder sur youtube et maintenant je le suis quotidiennement car ça vaut vraiment le détour.

Anonyme a dit…

J'ai trouvé le 1er episode pas mal mais les episodes suivant sont archi-nuls et trés amateur d'ailleurs. On dirait une de ces pieces que font les ecoliers en primaire a la fin de l'année scolaire. L'histoire est completement nulle et il n'y'a aucune relation entre les episodes. Bref. l'idee est bonne pour un sketch de cinq minutes mais pas plus!

renzo a dit…

J'ai regardé ce soir. Oui c'est drôle et plein de références extérieures qui donnent du sel :aujourd'hui la petite maison dans la prairie et un carnaval de rio.
Dans la version de Walt Disney, Don diego de la vega se faisait passer pour un lâche et un type léger pour masquer encore plus sa deuxième personnalité de Zorro. Dans le Zorroh de Nessma, de jour comme de nuit Zorroh est un gland. Mais c'est pour de rire