mardi 1 septembre 2009

Nessma TV : entre communication agressive et Web passif

Nessma TVNessma TV et le ramadan 2009 : communication agressive et concurrence

Troisième ramadan pour Nessma, la TV du Grand Maghreb. Chaîne privée dirigée par le groupe Karoui & Karoui et forte du soutien de ses associés Berlusconi (Mediaset) et Tarak Ben Ammar (Quinta Communications), Nessma se "vante" d'offrir et de proposer des émissions originales, inédites et innovantes pour le paysage audiovisuel maghrébin. Les programmes proposés sont destinés à un large public estimé à une centaine de millions d’habitants du sud de la Méditerranée jusqu'aux communautés maghrébines expatriées.

Ness NessmaLa chaine s'appuie sur de gros moyens (un capital porté à 25 millions de dollars, un studio de 500 m2 à Radès et un deuxième en construction de 1 200 m2 à Gammarth...) pour concrétiser sa politique et atteindre ses objectifs : séduire à travers une communication de charme, bien ficelée et agressive .. une campagne de publicité sous forme d'affiches et d'habillage urbain et insertions dans les journaux de la place .. mais surtout axer sa promotion sur ses produits/émissions phares : ness nessma, qui veut gagner des millions, bab al hara 4, les matchs de l'OM ou du Milan AC... soit la recette qui devrait marcher pour capter l'audimat : du foot, des feuilletons égyptiens, des talk show et des jeux télé.


Caricature NessmaMais malgré une communication qui séduit et des messages bien étudiés, les frères Karoui y sont pour quelque chose, la chaine n'arrive pas encore à capter l'attention autour d'elle, du moins en Tunisie, où l'on préfère regarder Maktoub sur Tunisie 7 ou Tunis 2050 sur Hannibal TV.

La non présence de la chaine sur le réseau terrestre, l'impression de snobisme et de mégalomanie que peut susciter cette chaine pour certains ou l'absence de production tunisienne principalement le sacro-saint feuilleton du ramadan, peuvent elles expliquer les audiences réalisés par Nessma TV et le taux de pénétration encore faible de la chaine dans les foyers tunisiens? A moins que Mediascan et Sigma se soient trompés en faisant les comptes ..

Mais ce qu'on arrive pas à comprendre, c'est qu'avec autant de moyens financiers, logistiques et humains, on ne profite pas du potentiel qu'offre le web pour promouvoir la chaine nonobstant la mise en ligne du site web de la chaine Nessma, l'actualisation de son contenu, l'utilisation de Twitter pour annoncer ses programmes et la promotion via le réseau social préféré des autochtones j'ai nommé Facebook.

Nessma sur le net

Et justement, parlons-en de ce groupe crée sur Facebook et de cette information trouvé dans La Presse Magazine daté du 16 août dernier.

Nessma sur le Web
Se baser sur le nombre de membres appartenant à un groupe sur Facebook (sic !) pour crier victoire et ne pas fournir le nombre de visites ou de pages vues sur son site internet et se limiter à un laconique ".. augmentent tous les jours de manière exponentielle" .. ça reste quand même une petite boulette.

Comment les gars de Nessma ont laissé passer ce genre d'informations et de chiffres pour montrer le succès naissant de la chaine.

A moins que la rédaction de La Presse Magazine ait pris ce genre d'initiative sans en informer les gens de Nessma TV, mais ça reste peu vraisemblable. Dans un publireportage, c'est l'annonceur ou la marque qui s'occupe de fournir au mot près le contenu entier à publier.

Confirmation via le site web de Nessma où on remarque l'installation d'un widget dédié au groupe sur le réseau Facebook !

Rôle à jouer et objectifs à court terme

Mais gageons que la chaine Nessma TV saura trouver la recette idéale pour donner une bouffée d'air frais à un paysage audiovisuel tunisien limité à la médiocrité et la langue de bois de Tunisie 7 et le populisme dans lequel s'est engouffré Hannibal TV.

Et plus important encore, que cette chaîne arrive à jouer son rôle de contrepoids face à la multiplication des chaînes pro-islamistes via les satellites Arabsat et Nilesat, et favoriser ainsi une image plus tolérante et ouverte de notre société, de notre religion.

5 commentaires :

BuGs a dit…

s'ils attaquent le terrestre ils peuvent avoir bcp plus d'audience, la moyenne Tunisienne ne regardent pas tous les chaines sur paraboles

Hafedh a dit…

c vrai que cette se differencie par rapport aux autres chaines tunisienne en terme de qualité du contenu mais il n'y a aucune originalité dans ses emissions par rapport aux chaines occidentales et en particuliers francaises... il manquait l'argent à l'audiovisuel tunisien et il a été trouvé avec berlusconi et ben ammar et le tour est joué ;)

quant au faite de dire que cette chaine "joue un rôle de contrepoids face à la multiplication des chaînes pro-islamistes, et favorise ainsi une image plus tolérante..." c'est, avec tou mes respects, du n'importe quoi ! : c les memes personnes qui regardent ces deux chaines, il y a beacuoup de chaines religieuses sur le sat mais aussi beaucoup de chaine de clip, de varieté, cinema... Svp arretez ce proselytisme islamophobe et laissez les gens regarder ce qu'ils veulent , vos critiques ne visent que les emissions religieuses et jamais les chaines qui diffusent a longueur de journée des femmes objets a moitié nue en train de bouger leurs Q... ces derniers n'ont aucune valeur ajouté positive a la jeunesse... en plus de ca dire "nesma donne une image plus tolérante ..." mais svp tolérante aux yeux de qui ?! l'occidents ?! :))) mais arretons ces reflexions d'anciens colonisés ! l'occident se fiche de nous et ne veut que nos ressources ;) dc arretons de nous soucier d'eux et essayons d'ameliorer notre situation en developant l'industrie , les sciences, la recherche... et non les emissions télé qui bouffent deja le temps des tunisiens et les hypnotisent à jamais...

Mils a dit…

@Hafedh

Dans l'article, il est écrit "Et plus important encore, que cette chaîne arrive à jouer son rôle de contrepoids" et "joue un rôle ..."

C'est un souhait et non une affirmation.

Soufiene a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
mahmoud a dit…

Nessma essaie de faire comme les occidentaux oui, mais surtout elle commence à faire mieux que ce que présentent les arabes en matière de programmes et c'est ça ce qu'il faut retenir