lundi 31 août 2009

Le Break au féminin

regles-filles-ramadanUn petit bout de chemin de découverte pour les mecs, les règles d’une fille pendant le Ramadan. Pour celles qui ne se reconnaissent pas ci-dessous… ce n’est pas grave.

Le démarrage

C’est lent. Des petites douleurs qui préviennent l’approche de la couleur. On attend… encore rien.
De toute façon, on jeûne, jusqu’à nouvel ordre.
Idéalement, ça vient au réveil ou même un peu plus tard. D’emblée on sait.
Moins agréable maintenant, on crève de faim et de soif tout au long de la journée. L’heure du Moghreb approche : 18h…18h30…18h45 et paf ! Et là, on est dégoûtée, haineuse, on a perdu une journée pour rien, elle ne sera pas comptée, malgré ces efforts de patience. Un seul mot nous vient à l’esprit : Merde (ou autre du même champ lexical)

La route

Chacune son rythme… On sait à peu près combien de temps ça va durer.
Les mecs qui envient les filles pour ces quelques jours de répit, vous n’avez pas si raison !
D’abord, la discrétion est frustrante. On n’a pas le droit d’avoir trop bonne mine, la mine du rassasiement.
On ne mange pas au bureau, on risque d’être vue à tout moment.
Dans un monde rempli de tolérance, on dirait « et alors ? C’est physiologique. Pourquoi aurait-on honte de manger ou boire ? »
D’ailleurs dans ce même monde, même si ce n’est pas physiologique, pourquoi doit-on avoir honte d’assumer et de ne pas cacher son choix ?
Bref… Passons au monde réel…
Il y a cette culpabilité mêlée à une honte, mêlée à un respect des autres (part minime chez la plupart) qui nous empêche de manger ou même d’avoir ces signes de rassasiement en public.
Si on fume, on n’a pas le droit de sentir la fumée non plus. On doit tuer chaque signe, parce que nous sommes censées être asexuées pendant le Ramadan (et pour certaines, tout au long de l’année)
Tout ceci pour dire : On n’en profite pas du tout !!!!

Supposons maintenant qu’on a réussi à avaler, sans grand plaisir, quelques nutriments.
Et vient l’heure du Moghreb.
Nous sommes à table, et nous ne sommes pas dans le monde rempli de tolérance ou vit une minorité. Eh bien, on doit manger à notre pseudo faim. Le niveau de la déglutition doit rester identique et ne pas fléchir. Et on se gave, sans grand plaisir non plus… Pour achever la pseudo faim censée nous tirailler l’estomac toute la journée.
Amusant, n’est-ce pas ?

Le Parking

Le voyage touche à sa fin, mais on n’est pas sûre de l’heure d’arrivée. On joue sur les estimations comparatives et les probabilités.
Aujourd’hui, c’est censé être fini. Une bonne douche, et paraît-il, il ne faut pas oublier d’enlever avant le vernis à ongles qui gâche le processus de propreté qui permet de reprendre un jeûne normal.
On est « clean », prête à reprendre. Dodo, demain, le cycle de la faim reprend.
Nous sommes demain, on ne mange rien, on va bosser et vers midi Hop ! Et ça reprend, le calcul n’était pas bon, une journée gâchée de plus ! Et on est rarement contente.
Généralement, quand notre biologie tient la route, le flottement ne dure pas plus d’une journée. Sinon, il faut peut-être aller consulter.

Je disais donc, on n’est pas contente ! Et pourquoi ? Eh bien, parce que quand les messieurs gambaderont après l’Aïd jusqu’au Ramadan suivant, les filles, elles, se tapent le crédit.
Rien ne se perd, alors ces journées de « répit » seront à rattraper. Et pour la plupart, on traîne jusqu’au bout avant de rembourser nos dettes…
Et le moment du remboursement venu, il faut se faire à nouveau un minimum discrète surtout quand on bosse dans la boîte des Barbus…


Contribution de Troubadour

18 commentaires :

BuGs a dit…

Tu t'y connais bien Oncle Sam en règles :p
Ps : pour la photo elle devait mettre son Tampax :p

Anonyme a dit…

La photo est dégoutante :s

Troubadour a dit…

@Bugs: Mais quelle délicatesse! :p tu choques Anonyme là!
@Anonyme: Oooh C'est rien, un peu de sauce tomate pour faire comme si ;)

Maverick a dit…

Ahhhhhhhhhhhh putain ...
Vous parliez de ça ?
Ahhhhh okkkkkkey ...
mmm...
Mais vous savez, même un mec ça peut chier du sang... et on appelle ça une gastro... et à en croire quelques filles qui en ont souffert... elle préfèrent de loin les menstruation

Troubadour a dit…

@Maverick: Non pas seulement la gastro, y a aussi les hémorroides. Euuuh oui on préfère bien les menstruations dans ce cas... même si chier le sang ne rompt pas le jeûne

Sam a dit…

imaginez une fille m7Ach'cha et qui a ses règles ... ça doit pas être joli à voir

renzo a dit…

Un texte qui permet de démystifier l'image de la femme super souriante qui court dans tous les sens malgré ses agitations mensuelles colorées.
Maverick et Troubadour, je vous engage pour faire la promotion d'une marque de ketchup, de piments ou de tabasco.

Mils a dit…

Encore mieux, un couple où le mec a une gastro et la meuf ses règles .. au marché central pour faire les courses ..

Maverick a dit…

@ Mils : qu'est ce qu'on fait là? un concours de la vision la plus gore ou quoi ?

Anonyme a dit…

Texte très pauvre...je ne vois même pas l'utilité du sujet

Anonyme a dit…

celui qui n'en voit pas l'utilité doit surement être un mec :p

Sam a dit…

ou une fille qui a ses règles

Troubadour a dit…

Ou un hermaphrodite? :p

Anonyme a dit…

trop débile ton post yé troubadour té vraiment mramdhan toi !!!

Troubadour a dit…

yè Anonyme wallah misselech si tu le trouves débile, je ne prétends pas au prix Nobel discerné par Anonyme rahou, matetghachech! On s'amuse, c tout ;)

mejhoul a dit…

w lezem tsoum hia lilet e chèkk ?! lol

Mils a dit…

@Anonyme

explique nous le sens de "débile" et la relation avec le tramdhin .. parce que certaines "régles" ont une relation avec le "tramdhin" ..

Maverick a dit…

@ Mils : Putain de merde ! Arrête de foutre de l'huile sur le feu avec ces gens là... sois cool... Laisse nous lui tendre un guet-à-pens :)
C'mon Anonyme, tu veux des biscuits ?