lundi 14 septembre 2009

Ramadan 64


Jusqu'à 16 ans, je n'ai jamais pensé être un étranger en Tunisie. Chaque année, je vivais le ramadan comme une fête.

Ses parfums, ses arômes, l'effervescence des rues où avec mes amis nous allions assister aux négociations compliquées autour de la saveur d'un pain tabouna sorti du four, de la fermeté des feuilles de brick maison, de la qualité de pâtisseries pour lesquelles mon coeur salive encore : zlebia, ma9roudh, ghraiba, oudnin el kadhi.

Assis sur les marches d'une des maisons du quartier, nous attendions ensemble le coup de canon qui annonçait la rupture du jeûne. Nous filions en nous promettant de nous retrouver après le repas.

Une poire, une pomme ou une douceur sucrée dans la main, nous nous retrouvions pour plaisanter et rire de la nouvelle coupe de cheveux du boucher, des manières de la fille de M. Valence et des va et vient mystérieux de Si Tahar en-dessous des fenêtres de la couturière.

Ce mois saint pour les musulmans reste gravé dans ma mémoire et je ne me suis jamais demandé pourquoi il aurait été anormal que moi aussi je fasse le jeûne.
C'est en 1964 que j'ai vécu mon dernier ramadan en Tunisie. Il faut dire que je suis juif et que derrière mes larmes, je voyais s'avancer le port de Marseille.

3 commentaires :

24Faubourg a dit…

pourquoi les contributeurs ne signent pas leur note?

sinon celle ci est émouvante. merci

guyguoz a dit…

un m'ramden juif ça c une grande surprise je vs lis depuis qq temps ,je ne me serez jamais doutée sur votre confession .je croix que votre nostalgie pour ce pays écrivait pour vs et c là une note d'émouvance dont vs avez le droit ,je reviens à cet étonnement à vs sentir comme étranger en ce pays et vs dit que la réponse dépend du faite si votre départ en France était prévu comme un asile volontaire ou est ce que vs vs y êtes rendu comme ts ses milliers d'immigrés qui cherchaient de meilleurs opportunités ceci dit demandez à ces juifs qui n'ont jamais quitté la Tunisie ils vs diront qu'ils se sentent bien des tunisiens à part entière.je ne veux pas discuter politique mais si vs vs êtes senti étranger c la faute des sionistes qui se présentaient comme des sémites et qui par leur cruauté ont crée l'impardonnable confusion entre une personne de confession juive et un sioniste .je croix aussi que votre sentiment est aussi naturel pour qq qui vie à l'étranger depuis longs temps et a qui la prononciation du dialecte tunisien est devenue assez dure .. la société a bien changé et le mois saint n'a plus le même gout qu'il avait même aux musulmans...

Mils a dit…

Très beau texte d'un autre temps ..