dimanche 6 septembre 2009

Escroquerie durant Ramadan


30 minutes avant la rupture du jeûne, ambiance films Western dans des rues vides, on dirait une ville hantée où on peut parfois apercevoir quelques individus.. sûrement des "inconnus" ou des "étrangers" .. qui errent dans le coin.

Le petit soucis dans tout ça c'est les personnes qui viennent te raconter une histoire qui commence par :

-"Khouya, est ce que je peux te parler ?"

-"Oui, bien sûr tfadhel !!"

-"Je vois que t'as l'air cool et gentil, c'est pour cette raison que je me suis adressé à toi..." (c'est leur 1ère accroche)

-"Oui, merci tfadhel !!"

-"Khouya, je ne suis pas du bled et je suis venu chercher du travail et ça fait 10 jours que j'arrive pas à trouver du boulot ni à manger". (comment une personne peut rester 10 jours sans manger?)

-"Ahh bon??" (et t'es à fond avec le mec car tu vois déjà sa tête, ses habits et tu dis ohh le pauvre)

-"Wallah j'ai honte de le dire (il commence à verser une larme), je crève de faim et je voudrais bien que tu me donne 1 dinar ?" (Ramadan c'est une bonne couverture)

-"Oooh Ya Rabbi (meskiiiiiin), tu mets ta main dans la poche et tu lui donne 1 dinar''.

-"Y3aychek, yar7em waldik (et un tas de gentils mots que tu n'arrives pas à comprendre)".


Enfin demi tour 180° et tu ne vois plus le mec.

Le lendemain, même ambiance mais dans un autre endroit tu trouves le même gars qui est entrain de répéter le même disque à une autre personne "cool et gentille".

Il y en a plusieurs de ce genre de phénomène qui rôdent dans différents endroits du grand Tunis, j'étais l'une des victimes qui se font arnaquer par ces voyous en temps normal ou pendant Ramadan.

Le vrai problème dans l'histoire c'est que réellement il y a une personne parmi ces voyous qui dit la vérité. Et la question... Qui croire finalement ??

3 commentaires :

Wled Banlieu a dit…

A3mel el 5ir ..w'ensah.

renzo a dit…

Même situation avec cette fois un type qui me dit qu'il n'a pas de quoi faire sortir sa mère de l'hôpital.
Seul le Seigneur sait et c'est lui qui finit juger

fehmi ben njima a dit…

moi maintenant
je les snob imediatement celui qui me dit bonjour et que je conait pas j'ai des apriori sur lui
si on plus il commence a me recite son histoire je l'envoi baladé