vendredi 11 septembre 2009

Pèlerinage 2009 : Le Hajj grippé

pelerinage-2009Le ministère des affaires religieuses et la commission nationale du pèlerinage appellent les personnes sélectionnées dans la liste des pèlerins et ayant passé le deuxième examen médical à ne pas se rendre en Arabie Saoudite et ne pas effectuer le rite du pèlerinage cette année.

Pour ce mois de Ramadan, la Tunisie avait déjà suspendu la saison de la Omra ou petit pèlerinage en raison de la non disponibilité d'un vaccin contre la grippe porcine.

Pourquoi?

Comme chaque année, plus de 2 millions de pèlerins, venus des 4 coins du monde, se retrouvent à la Mecque et ses alentours pendant quelques jours pour effectuer le Hajj, 5ème pilier de l'islam.

L'Arabie Saoudite oblige toutes les délégations à passer les examens médicaux nécessaires et de ne pas inclure les personnes atteintes de maladies graves ou chroniques, que les pèlerins soient vaccinés contre la grippe, la méningite. Elle a demandé cette année à ce que ces personnes soient aussi vaccinées contre la grippe porcine si disponibilité du vaccin.

Sauf que le vaccin n'existe pas encore, les cas de grippe porcine ne se comptent plus à travers le monde et même l'Arabie Saoudite recense actuellement près de 3500 cas de grippe A.

Résultat : le risque d'infection est craint à deux niveaux. Le premier concerne les pèlerins qui se rendront à la Mecque en novembre prochain et leur exposition au virus au contact d'autres personnes atteintes ou porteuse du virus. Le second risque sanitaire, et qui est beaucoup plus important au niveau d'un pays, est que les pèlerins rentrés chez eux auront rapporté dans leur sang le virus de la Grippe A en plus des bidons d'eau de Zemzem, le Loubén et les quelques centaines de grammes d'or qu'ils auraient marchandé juste avant le retour.

Et là, si les pèlerins échappent à la vigilance des responsables sanitaires aux aéroports, la diffusion du virus serait incontrôlable et aurait comme vecteur toutes les personnes venues saluer ces visiteurs de la Maison de Dieu. Voisinage, écoles, lieux de travail ... le scénario catastrophe est digne d'un film oscarisé dès son tournage.

Appel à la raison ou Interdiction

Pour l'instant c'est un appel à la raison qu'on entend et qu'on lit de la majorité des pays concernés. Le conseil français au culte musulman conseille aux fidèles d'éviter la Mecque, l'Égypte a déjà annoncé 30 à 40% de personnes en moins au départ pour le Hajj, l'Iran, le Maroc et plusieurs autres pays appellent à la raison de leurs concitoyens.

Maintenant, peut-on interdire le pilier de l'islam le plus important en termes de rassemblement, de médiatisation et d'importance religieuse et historique?
Aucun pays ne s'est aventuré dans ce sens et aucune autorité religieuse ne s'est avancée à proclamer une fatwa interdisant le pèlerinage de cette année.

Faut-il avoir si peur?

Quand on sait aujourd'hui que la simple grippe tue entre 250000 et 300000 personnes à travers le monde chaque année et que l'OMS annonce que la grippe porcine ne sera pas plus dangereuse qu'elle ne l'est actuellement et n'est pas plus dangereuse que la simple grippe, doit-on craindre l'extension de la pandémie en Tunisie?

Le pic de la grippe A (H1N1) coïnciderait avec le mois de novembre selon les spécialistes, le non accomplissement du Hajj retarderait-il une situation sanitaire critique plus qu'inévitable?

Réponse dans 2 mois.


Mramdhen, consultant à l'OMS.

4 commentaires :

Anonyme a dit…

TU VEUXD DIRE REPONSE RAMADHAN PROCHAIN! (ce blog ferme ses portes end ehors du moisd e ramadhan )

Sam a dit…

la reponse ne sera donnée sur ce blog effectivement mais dans 2 mois sur d'autres sites aussi intéressants ^^

Anonyme a dit…

oui mais les pelerins pourront porter des masques? c'est permis?

BuGs a dit…

@Anonyme ça ne sera pas el 7ej wa9tha mais plutot l'empire contre attaque, je les imagines bien en dark vador avec des masque à gaz :p